Adrénaraid (27 mai 2018)

Après un Adrénakids au TOP la veille qui a ravi petits et grands, c'est l'heure de l'Adrénaraid avec toujours autant de sommeil pour nous, c'est-à-dire moins de cinq heures. Arrivés à la Monnerie pas trop à la bourre pour une fois, on retrouve les copains dans le gymnase et c'est parti pour le briefing. A ce moment-là, on se rend compte qu'on aura besoin de nos téléphones pour la première épreuve. Et là, c'est le drame ! Yann n'a plus que 5% de batterie, ça promet d'être compliqué. Départ du raid avec un peu de stress pour ma part ! On s'appelle pour se donner les infos et là, on ne se comprend tout simplement pas du tout. On a beau essayer de faire ça dans le calme, au bout de quelques minutes des noms d'oiseaux fusent mais on finit tant bien que mal à trouver les 6 balises, ouf ! On partira dans les dernières équipes, c'est déjà mal barré et je sens que ce raid risque d'être long vu l'ambiance... On monte sur nos vélos et on se lance dans un Run&Bike méli mélo puis enchaînons sur le Run&Bike readbook où tout se passe bien même si on bloque sur une balise qui finalement n'existe pas... Ahhhh les p'tits coquins du 2FR !!! On poursuit Lire la suite [...]

Raid O’bivwak

Plantons le décor :   Vestaire de l’adrénobscure : «  Marina ça te dirait de nous accompagner à l’O’bivwak » ? on est déjà trois ça serait sympa de le faire à deux équipes  ?. -« euh l’EAU quoi ? …..Bah pourquoi pas. ». Donc me voici inscrite au raid O’bivwak : choix du parcours 35 km niveau difficile en orientation avec comme seul et unique inconvénient et pas des moindres : aucun matos. Négociation auprès de Marion et Anne-Christine du prêt de tout ce qui nous manque : (c’est-à-dire TOUT : matelas, duvet, tente, réchaud). Départ le vendredi soir en 4ème vitesse car le proprio du camping ne veut pas nous accueillir tardivement soit pas après 21h, autant vous dire que la « RAGE Mobile » n’a pas trainé sur la route. Préparation du sac et mise en place de stratégie : on le fait toutes les quatre ou pas ????? Arf, la réflexion a été vite faite :  avec une cheville pour Marion en demi bon état et un genou pour ma part dans le même état, il s’avère que nous décidons de partir ensemble, advienne que pourra. Arrivées sur le lieu de départ, réception des dossards et du fameux carré de report Lire la suite [...]

Festa Trail du Pic Saint Loup – 19 Mai 2018

Cause usure prématurée sur chemins caillouteux. AV trailer RDealer pour pièces. Rotules à graisser, sans pare soleil mais avec pompes quasi neuves. Radiateur interne HS dû à une surconsommation excessive (10L/100km). A venir récupérer dans l’état au km76 du Festa Trail Pic Saint Loup .

79ème/254 (25% de casse) en 13h39 et des bananes (vomies)

La Diagonale du Gogol – 27/04/2018

Marion me mettait la pression depuis plus d’un an : « si tu passes du 6a en tête à vue, on pourra faire la Diagonale du Gogol » ! Ok, je ne vois pas du tout de quoi il s’agit, mais comme j’ai un penchant particulier pour les Diagonales à la con, j’accepte le défi ! Nous voici arrivés dans un petit camping sympathoche à la jonction entre la Jonte et Le Tarn pour passer une semaine de « vacances » en famille et entre amis (les guillemets, c’est parce que Damien et Marion n’ont pas la même conception des vacances que le commun des mortels !). La météo s’annonce capricieuse sur la semaine, alors on profite du beau temps présent pour aller préparer le terrain : on installe des moulinettes pour les enfants puis Marion me fait réviser les manips. Je me répète : « reste concentré Gongon, c’est pas les lacets de tes patogaz, un oubli se paye de ta vie ou de celle de ton partenaire ! » et on enchaîne avec une grande voie, ma première ! Ça s’appelle « Les femmes et les grimpeurs d’abord », il y’a 3 longueurs (5c, 5b, 5c+) et ça ressemble à ça : Bien vu de la part de Marion, c’est pas trop dur donc ça me met en confiance Lire la suite [...]