Trail Estival du Sancy – 24/25 Septembre 2016

Certains découvraient, d’autres confirmaient, mais 100% des Rageux sont allés au bout de leur effort, malgré les cuisses qui piquent, les ampoules aux pieds, les estomacs récalcitrants, une cheville tordue, et un slip qui frotte!

Petit reportage vidéo: Méfiez vous, les Rage Dealer sont partout!

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/puy-de-dome/video-le-trail-du-sancy-ca-fait-mal-mais-c-est-beau-1094133.html

Pour le suivi en direct de la course, par ici: http://www.xttr63.com/organisations/trail-estival-sancy-mont-dore/suivi-live

Rappel des engagés:
33km (samedi à partir de 10h): Séb. R, Yann, Floriane, Karine, Marina, Guillaume, Chrystel, Gaëlle,
60km (dimanche à partir de 5h30): Adrien, Gilles, David, Anne Christine, Séb. D, Hugo

Seb:

C’était l’enfer

 

Gillou:

Pour faire plaisir à Dreuxxx voici mon récit.

  • 5H30/Km 0: Départ et j’ai pas fait popo, ça présage un début de course compliqué!
  • 6H00/Km 3: Entorse et toujours pas de popo, ça se corse!
  • 7h00/Km 8: Le voilà enfin, je repars plus léger mais j’ai toujours mal à la cheville. ça va pas être simple!
  • Km 15: Ravitaillement, j’hésites à demander pour un strap mais dès que je m’arrête ça me fait mal quand je repars donc pas de ravito.
  • Km 18: Descente de ouf (il y a même une corde) sur 500 m, là je douille à mort. J’hésites à abandonner mais j’ai déjà grillé un joker au Glazig.
  • Km 20: Ha enfin ça monte, je ne ressent quasi rien dans les montées, on continue l’aventure…
  • km 28: Ravito où je retrouve Seb. On peut échanger sur nos différents problèmes de traileur…
  • km 38: Dernier ravito solide. On s’arrête un peu plus pour faire le plein d’énergie et pour se couvrir car le temps devient menaçant.
  • Km 48: J’ai perdu Seb en route. On attaque un gros morceau (col de la cabane). ça devient très dur pour tout le monde mais bizzarement plus c’est dur et plus je vois les concurrents s’arrêter dans les montées et plus j’accélère. Je ne ressent plus ma cheville.
  • km 53: Fin d’ascension du Sancy où je retrouve Anne-Christine. En haut du Sancy toute la troupe de rageux est là pour nous encourager (c’est eux les fous il caillait trop pour attendre comme ça!). Tout ça donne de l’énergie surtout quand on sait qu’il ne reste plus que 7 km de descente.
  • km 55: Fin de la partie plus technique de la descente. Je ne suis pas trop à l’aise dans ces descentes avec ma cheville. Les derniers km se font sur un large chemin. Je rattrape AC et on finit à un bon rythme.
  • km 59,8: Je me retourne pour voir où est AC histoire qu’on arrive ensemble sur la ligne d’arrivée, et là bam! un ptit muret, je me cogne le genou, ma main est en sang et j’ai des crampes…
  • km 60: Fin du calvaire

 

5 réponses sur “Trail Estival du Sancy – 24/25 Septembre 2016”

  1. Un truc de malade, assurément le truc le plus dur que j’ai fait :
    10h départ : on rigole bien, comme dit le mec qui tombe : « jusqu’ici, ca va »
    10h15 … heu j’ai plus de rageux avec moi et l’angoisse monte : ils ont tous l’habitude, pas moi … et si je partais trop vite???
    7eme km : 1er encouragement des rageux 🙂
    10eme km : 1er point d’eau et a nouveau des encouragements qui font plaisir mais tout va bien, je suis super bien
    12.5 km 1er col atteint … mais c’est trop facile en fait 😀
    13.5 km ravito et nouveaux encouragements, la descente a demandé de la concentration mais pas de soucis, c toujours la forme…
    14eme km … je viens de lacher dada … et on attaque le 2eme col …. qu’il a été long ce 14eme km!!!! j’appréhende déjà le Sancy…
    15.3km enfin le haut du 2eme col … pique nique rapide… et on repart
    20eme km : point d’eau en bas, la descente a été moins rapide, j’ai essayé de récupérer un peu… début de l’ascenscion du Sancy …. ca va se faire au mental!!!
    24eme km : les arrêts se multiplient… hypo? mental? je sais plus les jambes n’en peuvent plus et je regarde derrière si je vois les autres rageux tant je n’avance plus…
    25eme enfin le haut du Sancy, quelle vue, quelques photos et on redescend…
    30eme km : c’est quoi cette descente de malade par les pistes de ski?!? avantage, je ressens moins les douleurs aux jambes mais mes pieds me font mal de partout!
    31.5 km : panneau « arrivée dans 3km » …… !!!!!!!! les enfoirés 🙂 1.5km de rab
    34eme km : dada qui m’encourage, ca fait du bien voir une tête connue, « cours un peu pour le finish » …. non je peux plus 🙂
    34.3 km : les autres rageux, je ne sais plus qui m’a dit « plus que 100m » mais on ne pouvait pas me faire plus plaisir
    34.5km : arrivée, je m’assois, hypo … comme d’hab, mais c’était top … 6h54 … je ne referai jamais un truc pareil…
    le lendemain soir : on recommence l’année prochaine alors? objectif 6h30 🙂

    heureusement que Gillou, dada et Vinc sont la pour l’entrainement, je n’ose pas imaginer ce que ca aurait été sans ça…

  2. Ah oui!! La Télé carrément!! Mais plus rien ne vous arrête 🙂
    Chapeau pour les performances encore une fois!! Faites attention vos exploits deviennent une habitude !

  3. Bravooo à tous! Que d’exploits… dans la douleur j’ai l’impression…
    Vivement vos récits…. Hein Gillou?!
    Seb, j’ai l’impression que tu te Dinizifies…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *