GRP 2019 – Les « un peu plus de 43 » km de Marina

Jour J, départ pour Saint Lary.

On arrive et on voit déjà des personnes s’échauffer, on se dit…

…qu’on aura bien assez de nos 43 km.

Sur le chemin du départ, nous décidons de partir dans le milieu de peloton mais finalement nous nous retrouverons vers la fin (n’est-ce pas Guillaume ? ).

Le départ est donné, on reste tous les 3 ensemble. Nous rattrapons nos copains les roses puis passage devant notre chalet avec les encouragements de Zoé et Julie. Nous montons assez rapidement à cause de la barrière horaire serrée.  Je me sens bien donc pour ne pas piétiner, je file dans les montées et j’attends Marion et Guillaume au ravito.

Malheureusement, je sens déjà mon genou dans les descentes. Je préviens mes acolytes que les descentes vont me retarder.

On décide de repartir ensemble car je commence à me refroidir et 3 km après on voit nos supporters rageux. Que ça fait plaisir, tous ces encouragements. On repart requinqués.

On avance à notre rythme mais ça va bien pour tout le monde. Quelques kilomètres plus loin, Guillaume a un peu de crampes, on s’attend. On fait des poses photos. On en prend plein les yeux niveau paysages !!

On discute pas mal avec Marion, Guillaume n’est pas trop loin, donc on se met d’accord. Je prends de l’avance car ils vont tous les 2 me rattraper dans les descentes. Elle me rattrape comme prévu dans les descentes, mais on ne voit plus notre Guigui. On repasse devant David et ses encouragements qui nous boostent.

A la sortie du ravito, on se met d’accord, je grimpe et Marion me rattrapera dans l’ultime descente de 8 km. Que ça va être long!!En haut du col, nos supporters donnent de la voix. Ils me disent que Guillaume est au ravito, parfait, plus que le col pour lui et il nous rattrapera.

Je continue à avancer en attendant que Marion me rejoigne, je serre les dents car à chaque descente, le genou me lance. On passe en mode marche rapide, Marion m’emmène et on avance doucement, on se fait pas mal doubler. On revoit les rageux qui nous annoncent que Guillaume ne nous rattrapera pas car il n’est pas au top. Dommage !! Enfin l’arrivée, tous les rageux sont là, quel plaisir. Merci Marion d’être restée. Contente d’avoir terminé, déçue d’avoir eu mal au genou mais bon…grande première tout ce dénivelé, manque d’entraînement… ça c’est certain. 

Bravo Marina…. et Gaelle, Marion, Damien, David, Guillaume, Seb et Yann, leurs amis coureurs et leur team de supporters de choc!

Une réponse sur “GRP 2019 – Les « un peu plus de 43 » km de Marina”

  1. Bravo les bar-geux !
    On ne vous arrête plus ! ?
    Ça avait l’ait génial en tout cas,
    ça donne envie !
    Encore bravo et bon repos bien mérité (aux genoux notamment ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *