Aziraid 2018

Je suis pas motivé, j’ai envie de rien, les raids ça me branche plus vraiment. J’ai déjà fait l’impasse sur l’Adrénaraid, je vais faire pareil pour l’Aziraid: garder les enfants pendant que madame part chasser la balise. Dring dring « Salut Seb c’est Mathieu, j’ai envie de faire un raid pour la première fois de ma vie, tu fais l’Aziraid avec moi »…j’allais pas dire non à un équipier tout vierge. « Ok Mathieu, on fait ça ensemble en mode cool vu que c’est ta 1ère fois » « Seb je te préviens j’ai un vélo tout pourri » « Bon ok, on le fera en mode super cool alors » Rendez-vous est pris le dimanche matin, on arrive vers 9h. J’attends mon équipier qui finit par arriver, il décharge son vélo, enfin quand je dis vélo, ça ne correspond pas tout à fait à la réalité. Mon équipier me sort une vieille bicyclette genre citybike, avec des pneus lisses et des freins à patins…je pense que même au trocathlon ils en voudraient pas. Bon, je crois qu’on fera l’impasse sur les VTT’O et on fera que les CO. On tente tant bien que mal de fixer un porte-carte mais le cintre du fameux citybike est minuscule donc fixation Lire la suite [...]

Raid O’bivwak

Plantons le décor :   Vestaire de l’adrénobscure : «  Marina ça te dirait de nous accompagner à l’O’bivwak » ? on est déjà trois ça serait sympa de le faire à deux équipes  ?. -« euh l’EAU quoi ? …..Bah pourquoi pas. ». Donc me voici inscrite au raid O’bivwak : choix du parcours 35 km niveau difficile en orientation avec comme seul et unique inconvénient et pas des moindres : aucun matos. Négociation auprès de Marion et Anne-Christine du prêt de tout ce qui nous manque : (c’est-à-dire TOUT : matelas, duvet, tente, réchaud). Départ le vendredi soir en 4ème vitesse car le proprio du camping ne veut pas nous accueillir tardivement soit pas après 21h, autant vous dire que la « RAGE Mobile » n’a pas trainé sur la route. Préparation du sac et mise en place de stratégie : on le fait toutes les quatre ou pas ????? Arf, la réflexion a été vite faite :  avec une cheville pour Marion en demi bon état et un genou pour ma part dans le même état, il s’avère que nous décidons de partir ensemble, advienne que pourra. Arrivées sur le lieu de départ, réception des dossards et du fameux carré de report Lire la suite [...]

Suisse Normande Le Raid

Après la manche nationale du RAC, il est temps de faire une pause, ah ba non, le raid Suisse Normande a lieu le 15 avril. J’en parle à David mais il fait déjà le Trek Tours Endurance le samedi 14…Il me dit que c’est pas grave, il enchainera les deux. Bon ok, Terminator est de retour et je pense que Sarah Connor va se faire défoncer. Direction le Calvados, on passera rapidement sur la mauvaise nuit à l’arrière du scénic et zou c’est parti pour 60 km de montée et de descente. On débute par une co pas vraiment bien gérée puis un trail qui monte fort et qui casse bien. Au sommet on récupère nos vélos et c’est parti pour une bonne descente qui nous amène au bord de l’orne pour la section canoé. Les 7 kilomètres sont dévalés en 41 minutes mais au prix d’une douche intégrale au passage du barrage. La suite se passe bien avec un retour en roller où on arrive à gratter quelques places. On enchaine ensuite le gros morceau de la journée, une grosse section vtt avec des montées bien coriaces et des descentes bien piégeuses avec pierres et racines à volonté. Cette section est interrompue par une co au milieu des ronces et des genets puis on retourne Lire la suite [...]

Raid Aventure Commentryen

Les femmes enceintes ont parfois des envies de fraises en pleine nuit, moi je me suis réveillé un matin avec une envie de raid national…Les 110 km de Lavaré sont déjà loin, il est temps d’y retourner. Je cherche une manche pas trop loin, sur une distance raisonnable et un parcours assez roulant…J’ai trouvé le RAC 03 (Raid Aventure Commentryen) à seulement 3h30 de route, sur un parcours de 140 km et 3800m de D+ à parcourir de 8h00 à 22h00…Mouais, je crois que tous les critères n’y sont pas. Pour cette 3ème manche du championnat de France des Raids, il faut 3 équipiers (2 qui en bavent et le troisième qui prendra le relais dès qu’il y en a un qui craque) : David est chaud patate, Yann a pas eu le temps de dire oui qu’on était déjà inscrit. Let’s go pour l’Allier, on passera très rapidement sur la nuit d’hôtel dans une chambre d’étudiant, le scenic transformé en food-truck car c’est de l’autonomie totale, et le pneu crevé de Yann alors que le briefing avait même pas commencé. 8h00 pétante, c’est parti avec David pour un run and bike de 10 km…ah non 12 km parce qu’on avait activé nos chromosomes de moutons et on a Lire la suite [...]