Raid’Ox Terra – 1er septembre 2018

Quelle journée!

Ca commence une semaine avant. On est un nombre impair, ça ne va pas le faire. Je commence à me faire une raison.
Mais les Raid’ox ont plus d’un coéquipier dans leur sac. Ils me mettent en relation avec Gaëtan. Quelques messages et échange d’infos plus tard, on est d’accord, et plutôt sur la même longueur d’ondes, c’est-à-dire que les raids c’est pour le fun, pas pour la gloire.

Samedi, décollage du bus Sarthe-sud avant l’aurore. Le soleil radieux qui se lève ne nous quittera pas du matin jusqu’au soir. On arrive à la dépose VTT… ô surprise… en avance, juste après les Azimut, la tente d’accueil n’est pas encore montée. On prend donc le temps de papoter un peu avec tous les raideurs qui passent… et nous voilà à la bourre (un peu plus dans notre élément, quoi) !

Je retrouve mon coéquipier-mystère à la dépose n°2. Au retrait des dossards, l’ordre de départ est tiré au sort, et nous tombons sur… la dernière place! Tout va bien, même le hasard ne bouleversera pas mes habitudes.

Mini-trail puis CO précision en relais qui s’enchaînent bien puis Run & Bike-squelette cahin-caha. Gaëtan et moi prenons nos marques.

La deuxième CO (8km) est copieuse. Nous nous doutons que nous serons un peu justes pour tout ramasser dans les temps sur l’ensemble du raid, mais en bons amateurs de balises, nous n’en laissons pas une miette.
J’ouvre le bal des bobos en bataillant contre des fougères un peu trop teigneuses. Trois fois rien, mais mon genou bien coloré fait son petit effet.

L’attente pour l’épreuve d’escalade nous permet de reprendre quelques forces, pendant que Gillou donne de sa personne pour assurer le spectacle, avec effets sonores s’il-vous-plaît. Ne pouvant plus rien faire pour le sauver, David tentera de nous suivre sur la suite du raid. Nous apprenons que Thierry complète le palmarès. Les Rageux seraient-ils fragiles en ce début de fin de saison ?

La troisième CO (6km) s’enchaîne bien. Nous choisissons des options différentes de celles de David mais nous retrouvons souvent aux balises, jusqu’à… une légère erreur en limite de carte. Il nous retrouvera seulement au ravito.

Enfin un peu de vélo ! Dès la première balise, notre détecteur automatique d’erreurs de carto rempile (le Raid’ge est fini, faut débrancher, David !). Un chemin non carté, et nous ne le retrouverons, avec soulagement, qu’à la fin de la VTT’O.
Le dénivelé nous permet de profiter du panorama bucolique à plusieurs reprises et Gaëtan enchaîne les pointages de balises, pas toujours faciles à trouver, avec brio. Nous avançons bien et choisissons donc de ramasser plus de balises que prévu au départ, c’est à dire tout.

Un petit passage au site de départ et c’est reparti pour une CO (4km) aussi dense en balises qu’en végétation, puis un petit tour du lac en canoë que nous attrapons just in time, autorisé par la barrière horaire qui a reculé en cours de journée.

En arrivant à la table des résultats, surprise : on fait un podium ! C’est la cerise sur le gâteau de cette journée très très bien organisée, sur un terrain de jeux au top, dénivelé à souhait, avec de belles CO bien forestières, une orientation fluide, une jolie récolte de balises et un coéquipier *****!

Reste un peu de suspens : lequel de nos deux blessés se rétablira le premier ? A vous de jouer, les gars !

——————————————————–

30km – classement ici
Marina et Guillaume – 16/38 scratch – 6/12 mixte

60km – classement là
Karine et Thierry – 31/35 scratch – 4/6 mixte
David et Gilles – 23/35 scratch – 22/29 homme
Gaëtan et Marion –  22/35 scratch – 2/6 mixte

Raid Mélusine

 

Ah ! Qu’elle fût bien inspirée Mélusine en construisant, d’un coup de baguette Magique, son château sur les hauteurs de Vouvant. L’endroit est magnifique ! Un village médiéval, une forêt féérique, des vallées très bien conservées. Le décor idéal pour un Raid’O.

Dès le briefing, le ton est donné. Une Rando Raid 100% Orientation sans classement ni podium. Une orga qui met un point d’honneur à ce que les ravitaillements soient toujours bien fournis. Ça allait nous plaire !

Et on a aimé ! Continuer la lecture de « Raid Mélusine »